Devenir diacre

Un chrétien qui cherche à aimer le Seigneur et à servir ses frères peut être amené à réaliser (d’un coup ou progressivement) qu’il est appelé à une vocation spéciale (vie religieuse, presbytérat ou diaconat). Ayant appris le rétablissement du diaconat permanent par des lectures, des contacts, ce chrétien peut comprendre que Dieu l’appelle à être diacre.

Une autre manière de prendre conscience de sa vocation est l’interpellation. Un chrétien peut être interpellé par sa communauté ou plus particulièrement par son curé, un prêtre ami, un diacre ou un laïc: « Tu n’as jamais pensé au diaconat ? » Après discussions avec d’autres chrétiens, réflexions et prière, le chrétien interpellé peut découvrir qu’il y a là un appel de Dieu.

C’est d’ailleurs une tradition de l’Eglise ancienne: la communauté chrétienne demandait à certains de ses membres, qu’elle estimait qu’ils remplissaient les conditions, de devenir ses ministres (diacre, prêtre ou évêque). Certains diocèses en reviennent à cette coutume et demandent aux communautés d’interpeller certains de leurs membres susceptibles de devenir diacres.

Rappelons que le diaconat est le sacrement du service. Ce service, le futur diacre doit déjà l’exercer d’une manière ou d’une autre, dans sa famille, à son travail, dans sa paroisse. L’ordination confirmera une vocation de service qui existe préalablement: « Deviens ce que tu es! ».

Qui contacter?

Il est bon d’en parler tout d’abord avec le curé de votre paroisse.  Voici les personnes de contact pour les différents diocèses francophones de Belgique.

> Vicariat du Brabant-Wallon
> Diocèse de Tournai
> Diocèse de Liège
> Diocèse de Namur